Néo - Réforme de la bonne gouvernance: On prend les mêmes et on recommence

Henri Dineur, ancien administrateur délégué de Neo vient d'être ré-élu par le collège de la ville de Bruxelles comme administrateur de Neo.
Interpellant quand on sait qu’il y a à peine deux ans, la Cour des comptes avait souligné une mauvaise gestion de la part de l’administrateur délégué et l’absence de justificatifs pour certains frais. Mathilde El Bakri, cheffe de file du PTB à la ville de Bruxelles s’étonne d’un tel consensus au sein de la majorité PS-Ecolo-Défi qui passe l’éponge comme si de rien était: "Il faut instaurer comme règle générale que le collège ne puisse plus désigner des personnes déjà connues pour comportement non éthiques, avec conflit d'intérêt ou condamnées pour fraude."

Le rapport de la Cour des Comptes de 2017/2018 souligne différents éléments au sein de Neo comme l'usage illégal de cartes de crédits ou encore l’absence de pièces justificatives permettant d’attester leur caractère professionnel et/ou leur existence effective. Dans ce même rapport, on peut lire que: “les dépenses payées par cartes de crédits en 2014 et 2015 s’élèvent à 10.672,09 euros. Il s’agit principalement de frais de voyage, de participation et de représentation.”

L’administrateur délégué était directement visé par cette mauvaise gestion. Pris en flagrant délit il y a deux ans, le collège donne carte blanche à Henri Dineur. Rappelons également que Henri Dineur est aussi l’administrateur qui s’était partagé le modique salaire annuel de 338.000 euros avec un deuxième administrateur de Brussels Expo en 2016-2017. Il est donc loin de faire patte blanche aujourd’hui.

“On va tout nettoyer” nous avait promis la nouvelle majorité mais très vite, les vieilles habitudes remontent à la surface. Henri Dineur est le symbole de cette politique entre amis ou l’on se sert avec des salaires mirobolants et on l’on ferme les yeux sur la mauvaise gestion au sein d’asbl semi publiques.

“Comment peut-on encore croire les promesses de la nouvelle majorité en terme de bonne gouvernance? Ecolo ne joue même pas son rôle de garde-fou. Nous n’avons aucune garantie que de tels comportements ne se répètent pas” s’indigne l’élue de gauche.

 

"Le PTB exige que le collège annule la désignation de Henri Dîneur. Nous plaidons également pour une représentation de toute l'opposition au sein du CA de Neo pour augmenter transparence et le contrôle" conclut Mathilde El Bakri.


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?