Le PTB demande d’intégrer un système d’échange de liquidité à l’antenne communal de Neder-over-Heembeek

Au nord de la Ville de Bruxelles, les habitants de Neder-Over-Heembeek n’ont accès à aucun distributeur automatique de billets sur leur territoire. Des riverains se mobilisent pour mettre fin à cette situation qui complique la vie quotidienne de tous. Le PTB propose d’intégrer un service de distribution de liquidité au sein du bureau de liaison de l’administration communale de la rue Kruisberg.

Pour Mathilde El Bakri, cheffe de groupe PTB au conseil communal de la Ville de Bruxelles, la majorité bruxelloise a la possibilité de mettre fin à l’absence de distributeur d’argent liquide dont souffrent les habitants de Neder-Over-Heembeek : “On peut facilement intégrer au bureau de liaison de l’administration communale qui se situe rue Kruisberg un service de distribution de billets pour les habitants. Ces derniers paient le montant qu’ils souhaitent à l’administration, et celle-ci rend ce montant en cash. Comme cela peut se faire dans les supermarchés”. Elle ajoute : “Plutôt que d’attendre, comme le fait le bourgmestre et sa majorité, qu’un distributeur finisse par pousser tout seul ou qu’une banque veuille bien venir s’installer, on peut agir maintenant via cette antenne de l’administration communale pour que les gens ne doivent pas marcher 40 minutes jusqu’aux communes voisines quand ils ont besoin de cash”.

Un collectif de riverains s’apprête à interpeller le conseil communal ce 8 novembre sur le besoin de distributeurs à Neder-Over-Heembeek. L'élue de gauche partage leurs constats : “La situation actuelle n’est pas tenable : d’un côté on a des personnes âgées qui sont obligées de marcher plusieurs dizaines de minutes pour avoir du liquide, de l’autre on a des petits indépendants qui sont forcés d’investir dans un lecteur de cartes bancaires, ce qui représente un budget particulièrement lourd après 20 mois de pandémie”.

La cheffe de groupe PTB ne se satisfait pas du plan d’action de la commune : “Pour le moment, le seul plan de la commune est d’attendre que les grandes banques du pays se mettent d’accord pour placer un distributeur à Neder-Over-Heembeek, mais on voit que ça ne fait pas du tout partie des plans de ces banques. Tant que le Bourgmestre reste inactif et laisse la gestion de sa commune au bon-vouloir des grandes banques, ce sont les habitants et les plus précarisés qui sont pénalisés”, conclut Mathilde El Bakri.