Actualités

Bockstael: un plan pour améliorer la sécurité

Le PTB Laeken est allé à la rencontre des habitants du quartier autour de la place Bockstael et entame une campagne pour garantir plus de sécurité à tous les habitants.

Le soir, la place Bockstael et ses alentours sont victimes de trafic et consommation de drogues, de tapages nocturnes, de violences matérielles et physiques. C’est ce qui ressort de témoignages que nous avons recueillis auprès des habitants du quartier. La sécurité passe par la prévention, le soutien social et par un réseau de travailleurs sociaux, d’éducateurs de
rue et d’animateurs pour les jeunes. Les éducateurs de rue offrent un accompagnement personnalisé et cherchent l’intégration du jeune en décrochage. Les éducateurs orientent les jeunes vers des services de formation, de loisirs, de médiation.

La situation des jeunes nécessite un plan d’urgence. Nous demandons aujourd’hui à la commune d’investir dans l’enseignement, la prévention, les loisirs et dans une police de quartier.

 

Parce que chaque habitant a le droit de se sentir en sécurité dans son quartier, d'habiter dans un endroit sûr, de pouvoir jouer dehors, de pouvoir - en toute sécurité - faire ses courses ou discuter avec ses voisins.

 

Nous étions 75000

La marche historique pour le climat souligne l'urgence d'une politique écologique et socialement équitable

Le PTB Bruxelles-Ville va secouer les partis traditionnels.

Les 6 ans à venir vont être chauds: l’opposition sociale de gauche et démocratique du PTB Bruxelles-Ville va secouer les partis traditionnels. C’est parti ! 
Le PTB envoie au conseil communal 6 élus du peuple - dans tous le sens du terme.
Ces élus pourront faire entendre le discours des gens, qui vient de la base de la société, un projet positif de résistance contre l’injustice.

Marche pour le climat du 2 décembre 2018

Depuis 30 dans déjà, l’élite politique du monde entier a la possibilité d’enclencher un revirement vers une économie durable. 

Violences envers les femmes | Chaque victime est une victime de trop

Le dimanche 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence envers les femmes, la plateforme Mirabal organise à Bruxelles une manifestation nationale. Elle exige ainsi un engagement bien plus important du politique dans la lutte contre cette violence. Le PTB et son mouvement des femmes Marianne appellent à une mobilisation massive pour cette manifestation.

Avec le PTB dans le conseil communal bruxellois, le projet NEO n’aurait pas été voté. Le parti de gauche réclame une consultation.

Lundi soir, au conseil communal de Bruxelles-Ville, une courte majorité a donné le feu vert à la construction du projet Neo sur les terrains publics. Groen, Ecolo et Change se sont abstenu. En poussant le projet Neo avant la formation du nouveau conseil communal, Philippe Close échappe à l’opposition du PTB. « Nous demandons que le débat sur la globalité du projet soit ouvert à la population », déclare Mathilde El Bakri, conseillère communale PTB-PVDA à Bruxelles.

Néo : "Il n'est pas trop tard pour accepter le plan alternatif du PTB"

La Région bruxelloise vient d'accorder le certificat d'urbanisme pour le projet Néo sur le plateau du Heysel. Le feux vert est donné à la Ville de Bruxelles pour exécuter le projet tant défendu par Philippe Close. Pour le PTB, il encore temps de choisir les intérêts de la population plutôt que ceux des grands promoteurs immobiliers et enseignes de luxe. Il n'est pas trop tard pour accepter le plan alternatif du PTB. 

Le PTB Bruxelles-ville présente 10 propositions pour lutter contre la discrimination et le racisme

Le PTB se bat pour une ville à taille humaine. Mathilde EL Bakri, tête de liste du PTB*PVDA à Bruxelles-Ville : « Pour nous, cela signifie à la taille de tous ces habitants quelques soit leur origines, cultures ou confessions. Aujourd'hui près de 70 % des bruxellois sont d'origine étrangère. Cette super-diversité est une source de richesse et offre de solides atouts si nous parvenons à offrir à tous des chances et des droits égaux. Or ce n'est pas le cas aujourd'hui. Le risque de pauvreté, de chômage, de faible qualification ou de logement médiocre est beaucoup plus grand aujourd'hui si vous avez une couleur différente ou si votre nom suggère une origine étrangère. »

L'affaire Samira-Cécile révélée par le PTB a remis la question des discriminations sur le marché d'emploi au centre de l'actualité en 2015. Les personnes d'origine immigrée sont victimes de discriminations et du racisme structurel en cherchant du travail mais aussi en cherchant une maison, à l’école, dans la rue, au club de sport, aux comptoirs des administrations...

Réinvestissons dans l’emploi public plutôt que de subsidier le dumping social.

En une année, l’administration communale de la Ville de Bruxelles sous-traite des travaux à des entreprises privées pour un montant de plus de 50.000.000 €. De la construction de nouveaux bâtiments à l’aménagement de petits espaces verts en passant par le nettoyage des rues et tous les petits travaux d’entretien de nos écoles, crèches…

Découvrez les candidats du PTB*PVDA à Bruxelles Ville

Une équipe de 49 candidats, unie et diversifiée. Découvrez la liste des rebelles aux grand coeur, motivés à faire élire la première élue du PTB au conseil communal de Bruxelles Ville.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?