Prêt à agir?

Dernières mises à jour

Les travailleurs de Bravvo arrachent le respect

Le 20 mai Hamid, Michel et Brahim sont licenciés 1. Ils reçoivent un courrier du huissier et sont priés de ne plus revenir travailler. La brutalité des licenciements choque tous les travailleurs de Bravvo (asbl de prévention de la Ville de Bruxelles). Comme un kleenex, la direction se débarrasse d'eux, sans préavis, sans avertissement. Cette manière de faire passe mal, certainement en cette période. Les travailleurs sortent à peine la tête de l'eau. 118 agents ont été mis en chômage technique, tandis que d'autres ont dû adapter leur métier au coronavirus et faire face au risque de contamination. De nombreuses critiques sur le style de la direction ne sont toujours pas entendues. Le ras-le bol des travailleurs est général. Ils décident en front commun de se mobiliser et de dénoncer des problèmes profonds qui durent depuis bien trop longtemps.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?