samusocial

Nouvelles

Mathilde El bakri, députée bruxelloise : « La position de Mayeur est devenue intenable après les dernières révélations dans le scandale du Samusocial. Mais il ne suffira pas de changer de personnes ou de régionaliser le Samusocial qui pose problème aujourd’hui. C’est l’ensemble des mentalités et de la culture politique qu’il faut révolutionner dans la Région. Instaurons une culture participative et démocratique au Samusocial et dans les organismes publics et parapublics bruxellois. »

Nouvelles

Une commission d’enquête du Parlement bruxellois sur le scandale Samusocial vient d’être créée. Le PTB revendique une place dans la commission d’enquête nouvellement créée.

Nouvelles

Pascale Pereïta, administratrice déléguée du Samusocial, nous « rassure » : les jetons de présence versés par le Samusocial n'auraient pas été financés par l'argent public. Des propos qui choquent Mathilde El Bakri, députée régionale PTB et tête de liste à la Ville de Bruxelles : « Que des dons de particuliers destinés à agir contre l'extrême pauvreté servent en réalité à enrichir des mandataires véreux, c'est inacceptable.