Plan Laanan : il est encore temps de faire marche arrière


PTB Région de Bruxelles-Capitale
Communiqué de presse
 
 

Ce mardi 24 mars aura lieu un débat au parlement bruxellois sur la réforme des collectes des poubelles et le nouveau plan de Fadila Laanan, secrétaire d’Etat chargée de la propreté publique. Débat qui risque d’être animé vu l’impopularité de la réforme. Les partis de la majorité semblent divisés face à la fronde des citoyens mécontents, des syndicats et des partis d’opposition. 

En septembre dernier, le PTB était le premier à s’opposer clairement à la suppression de la deuxième collecte des sacs blancs. Aujourd’hui tous les autres partis d’opposition l’ont rejoint dans son rejet. Même des voix dans la majorité se montrent critiques face au projet. Youssef Handichi, député bruxellois du PTB : « Si des citoyens et des partis politiques se sont prononcés contre ce plan, ce n'est pas étranger à la campagne que le PTB a mené depuis des mois. Plus de 5000 bruxellois ont signé la pétition demandant le maintien des deux tournées. Il y a eu des actions dans différentes communes et des  interpellations dans certains conseils communaux. Suite à cela, même des échevins de la propreté ont interpellé la secrétaire d’Etat pour s’opposer à son plan. »

Le 5 mars, Fadila Laanan présentait l’introduction du sac orange pour les déchets organiques. Elle a elle-même avoué avoir dû tenir compte des critiques sur son idée première de supprimer une des collectes de sacs blancs, sans compensation. Youssef Handichi : « Les diverses protestation du PTB, des Bruxellois et d’autres partis d’opposition, ont donc poussé la secrétaire d’Etat à prendre en compte la réalité des habitants. » Et de poursuivre « Par contre, la solution trouvée pour les déchets odorants ne simplifie en rien la vie des bruxellois. Avec trois sacs, c'est déjà souvent compliqué. Comment faire avec un sac supplémentaire ? Et le sac orange ne compense pas la suppression d’une tournée de sacs blancs. Que feront par exemple  les familles avec les couches-culottes de leurs enfants ? Elles ne pourront pas les mettre dans les sacs orange et devront les garder toute une semaine. C'est ingérable. »

Le PTB n'est pas opposé à l'introduction d'une collecte des déchets organiques sur base volontaire. « Mais cela doit s'accompagner de deux collectes des sacs blancs par semaine », enchaîne Youssef Handichi. « C'est un minimum. Sans compter également la charge de travail supplémentaire pour les agents de Bruxelles Propreté si une des collectes est supprimée ».

La secrétaire d’Etat parle enfin d’introduire des containers supplémentaires pour les quartiers densément peuplés. « Ca confirme donc que sa réforme n’est pas réalisable dans la pratique. Et ce n’est pas ce qui a été demandé ni par la population ni par les différentes réactions politiques » conclut Youssef Handichi. 

Le député bruxellois interpellera donc la secrétaire d’Etat ce mardi en commission environnement pour lui réitérer sa demande du maintien des deux collectes hebdomadaires de sacs blancs.

 

Contact presse : 

Youssef Handichi - Député bruxellois PTB - 0489/009 286 

Lisez l'interpellation ici