Le Parlement bruxellois va-t-il mettre fin aux missions économiques en Israël ?

La résolution qui demande l'arrêt des missions économiques en Israël déposée par la députée PTB Claire Geraets est à l'ordre du jour de la Commission des Affaires économiques qui se tiendra ce 21 mai au Parlement bruxellois.

Pour rappel, les Régions organisent régulièrement des missions économiques en Israël et y disposent également d'attachés commerciaux. « Ces missions économiques constituent des soutiens directs et indirects pour le maintien et le développement de la politique illégale d'occupation israélienne, explique la députée Claire Geraets. Comme nous l'avons encore vu l'été dernier avec l'opétation ''bordure protectrice'' à Gaza, cette politique est criminelle. C'est pourquoi nous demandons tout simplement leur arrêt clair et net. ».

La résolution du PTB a été déposée au lendemain de l'intervention israélienne à Gaza en été 2014 qui a coûté la vie à plus de 2.200 gazaouis dont 480 enfants de moins de 17 ans. « Alors qu'Israël se rendait coupable de crimes de guerres dans la bande de Gaza, les attachés commerciaux régionaux présents à Tel-Aviv, employés grâce à l'argent public, ont abondamment relayé la propagande militaire israélienne durant toute la durée de la récente attaque sur Gaza », poursuit la députée Claire Geraets.

Le récent rapport de l'association israélienne Breaking The Silence reprenant des témoignages de soldats israéliens qui font état de tirs délibérés contre les civils et de destructions volontaires des maisons, ainsi que l'appel au boycott lancé ce 15 mai 2015 par plus de 250 académiques belges confortent encore un peu plus le PTB dans son action.

Le PTB avait lancé en août 2014 une pétition pour soutenir sa revendication d'annuler la mission économique programmée en décembre 2014 et d'arrêter toute autre mission en Israël tant que cet Etat ne respecte pas le droit international. Les plus de 11 000 signatures récoltées et les différentes manifestations de soutien avaient amené le gouvernement bruxellois à « reporter » la mission économique prévue en décembre 2014.

« Nous exigeons maintenant une position claire du parlement bruxellois et réclamons la fin de toutes les missions économiques en Israël ainsi que la fermeture des bureaux commerciaux à Tel-Aviv tant que cet État ne respecte pas le droit international et les résolution de l'ONU. La Région bruxelloise ne peut continuer à apporter un quelconque soutien à la politique de l’État israélien. Il faut contraindre Israël à cesser le blocus et ses offensives meurtrières sur Gaza, à se conformer au droit international et à arrêter l’occupation », conclut Claire Geraets.

Retrouvez ici la proposition de résolution du PTB

Tags: 
BDS