Le gouvernement bruxellois commémore l'anniversaire de l'opération « bordure protectrice » contre Gaza en envoyant une mission économique en Israël

PTB Région de Bruxelles-Capitale
Communiqué de presse 


Suite à l'interpellation de la députée Claire Geraets (PTB), Cécile Jodogne, Secrétaire d’État à la Région bruxelloiseconfirme la tenue d'une mission économique tripartite (avec les trois Régions) en Israël en décembre 2015.

Pour la majorité bruxelloise (PS-CDH-FDF-VLD-CD&V-SPa), la question centrale reste de savoir si Israël représente ou pas « un marché porteur, est-il intéressant pour Bruxelles ? » Voilà des éléments objectifs assure la Secrétaire d’État. 

Par contre, le bilan que l'ONU a tiré de l'opération meurtrière « bordure protectrice » menée par Israël en été 2014 ne semble pas faire partie des éléments objectifs pouvant rentrés en ligne de compte dans le jugement du gouvernement bruxellois. 

Pour rappel, l'ONU dénombre 2.104 Gazaouis tués dont 480 enfants de moins de 17 ans, près de 11.100 personnes blessées et plus de 10.000 maisons détruites - laissant plus de 65.000 personnes sans abri. De tout évidence, cela ne remet pas en cause «le cadre des positions belges et européennes » précise Cécile Jodogne.

Les différentes Régions, dont la Région bruxelloise, disposent à Tel-Aviv d'attachés commerciaux. Ceux-ci sont officiellement chargés de développer les exportations vers l'État d'Israël et de faire découvrir à nos entreprises le marché israélien.

Le PTB avait lancé en août 2014 une pétition pour soutenir sa revendication d'annuler la mission économique programmée en décembre 2014 et d'arrêter toute autre mission en Israël tant que cet État ne respecte pas le droit international. Les plus de 11 000 signatures récoltées et les différentes manifestations de soutien avaient amené le gouvernement bruxellois à « reporter » la mission économique prévue en décembre 2014. 

Claire Geraets s'indigne : « La Région bruxelloise ne peut pas continuer à apporter un quelconque soutien à la politique criminelle de l’État israélien. Le PTB s'oppose à cette nouvelle mission économique. Grâce à la mobilisation, nous avions pu suspendre celle de 2014. Maintenons la pression pour annuler celle de décembre 2015 » conclut Claire Geraets.


Contact Presse

Claire Geraets

0499/19.94.08

claire.geraets@gmail.com