Le cadeau empoisonné du gouvernement bruxellois: un plan de mini-zones de stationnement

2017 commence par deux jours de stationnement gratuit dans le centre de Bruxelles pour les soldes. Puis, sur l’ensemble de la Région bruxelloise, sera mis progressivement en place le nouveau plan de stationnement. Celui-ci prévoit que les Bruxellois ne pourront plus se garer à l'aide d'une carte riverain que dans une mini-zone d’1,5 km2 autour de leur domicile. Partout ailleurs, ils devront payer pour se garer. Pour le PTB, ce plan est un cadeau empoisonné pour le nouvel an des Bruxellois.

Pour Youssef Handichi, député bruxellois du PTB, cette politique est inefficace et socialement injuste : « La redevance stationnement fait partie des taxes qui ont le plus augmenté ces dernières années. Ce qui n'a pas empêché le nombre de voitures d'augmenter dans certaines communes. Ce qui prouve que cette politique de toujours faire payer plus n'est pas efficace au niveau de l'amélioration de la mobilité." Et de poursuivre: " De plus, ce nouveau plan creusera d'avantage les inégalités sociales. Ce sont des taxes où chaque ménage paie le même montant indépendamment des revenus. Cela veut dire que ce sont les plus faibles qui vont payer le plus fort la note et les premiers à abandonner leur voiture. C'est la voie vers une mobilité à deux vitesses."

Pour le parti de gauche, l'application de mini-zones de stationnement ne va faire qu'amplifier les problèmes: en les faisant payer dès qu’ils quittent leur mini-zone. Youssef Handichi: « Les gens paient déjà leur carte riverain et continuent malgré tout à ne pas trouver de place pour se garer. Avec les mini-zones ce sera encore pire et avec des amendes possibles si on se gare en dehors de sa zone. C'est ce qu'on observe dans les communes qui fonctionnent déjà avec des zones de stationnement différentes." Et d'ajouter:" Sans compter les visites aux familles qui se compliquent. C'est toute la vie sociale des Bruxellois qui est affectée."

Pour rappel, en 2017, entre en vigueur une nouvelle réglementation pour le stationnement. Bruxelles sera désormais divisé en 320 mini-zones. La carte riverain ne sera plus valable pour toute la commune mais seulement pour son quartier (composé de 4 ou 5 mini zones). En plus de la carte riverain, il faudra donc payer chaque fois qu'on se gare en dehors de son (mini) quartier! 

Pour le PTB, il faut d'abord développer des alternatives sociales et écologiques à la voiture au lieu de pénaliser financièrement les automobilistes. Youssef Handichi : "Pour que les automobilistes abandonnent leur voiture, il faut qu'ils n'en aient plus besoin. Pour y arriver, il nous faut plus de transports en commun moins chers, des pistes cyclables sécurisées bien plus développées, des box vélos gratuits ou encore favoriser les voitures partagées."
Et de conclure: " Nous sommes contre ce type de plan qui fait payer les gens de manière injuste. Il n’offre aucune alternative sérieuse à la voiture et ne sert qu’à renflouer les caisses des communes et de la Région. Nous devons garder des zones riverain uniques dans les communes tant que ces alternatives ne sont pas développées."