Appat du gain de bourgmestres bruxellois: le PTB dit STOP


Le PTB demande la suppression immédiate des jetons de présence lors de la conférence des bourgmestres et la transparence totale sur les mandats publics et privés des élus. 

Pour le parti de gauche, ces jetons n'ont aucun sens si ce n'est de remplir les poches de politiques déjà bien payés. Michael Verbauwhede, député bruxellois du PTB, dénonce: "Quel travailleur touche 2000 euros pour aller à des réunions qui font partie de son travail? Les bourgmestres reçoivent déjà un salaire qui leur permet d'exercer temps plein leur fonction. Pourquoi devraient-ils encore recevoir des jetons de présence alors qu'ils doivent tout simplement remplir leurs obligations?"

Et d'ajouter: "De plus, la justification donnée de frais de déplacement ne tient effectivement pas la route. Les bourgmestres ont déjà leurs déplacements payés via soit un abonnement gratuit de la STIB, soit pour certains un véhicule."

Certains bourgmestresrefusent les jetons mais d'autres empochent bel et bien ces montants. Pour Michael Verbauwhede il est temps d'agir: "Qu'un bourgmestre comme Armand De Decker, qui est déjà empêtré dans un des plus gros scandales que la Belgique ait connu, demande ces jetons c'est pire que de l'indécence. De qui se moque-t-on alors que tant de gens ont du mal à finir le mois? Ce serait donc le bon moment de les supprimer totalement."

Et de conclure:" Le PTB demande la transparence totale sur tous les mandats publics et privés des élus. Il n'y a que de cette manière qu'un contrôle démocratique sur les pratiques qu'on découvre de plus en plus peut avoir lieu."